La dernière ligne droite !

05/06/2015

Nous venons de terminer l'écriture de l'épisode 2 de Léa & Martin, moment intense en émotion. Camille était particulièrement concentrée et inspirée par cet ultime chapitre, d'où ma question:

Camille, comment fais-tu pour écrire ?

 Je suis là et en même temps ailleurs, sur ce rebord du monde qui m'inspire, effectivement c'est comme aller chercher un livre sur une étagère et après on a tout ce que le livre peut nous apporter. C'est génial je n'y prête pas trop attention, mais maintenant que tu le remarques, j'ai souvent utilisé ce stratagème pour me mettre dans un état d'écriture: j'ouvre une vanne et le tuyau fait couler les événements, voici une autre image, c'est vrai que c'est magique, mais en même temps je suis sûr que j'ai développé cela au fur et à mesure de l'écriture ensemble.

 Je suis très excitée d'avoir trouvé le moyen de finir ce volume. Cela me plaît beaucoup, j'ai très envie de m'attaquer à la suite, car, maintenant je vais pouvoir aller encore ailleurs, plus loin dans un monde irréel et j'aurais la caution de ce que nous venons de mettre en place.

 Je ne sais pas si Martin fonctionne pareil (que Léa), honnêtement il faudrait regarder cela de plus près. Je pense qu'il est un petit peu différent de sa sœur et c'est ça qui me plaît beaucoup.

 J'ai rencontré Martin au cours de cet épisode, je me suis attachée profondément à l'imaginer et c'est vrai que maintenant j'en ai une autre image que celle que j'avais au début. (Premier livre; Enfance)

 Léa c'était trop facile pour moi, alors je me cramponnais à cela et toi tu as pas mal œuvré pour que Martin trouve sa place auprès de sa sœur quelque peu envahissante.

Je n'ai pas compté les épisodes, mais je pense que Martin a été le moteur pour ce second livre.

 J'imagine maintenant un livre avec une moitié pour chacun, tu vois, pas d'alternance tout Martin et tout Léa, (première et seconde moitié) même si nous repassons sur des événements communs.

 J'ai cette petite idée qu'ils grandissent maintenant de façon indépendante. Tu vois ça serait bien pour moi, cela m'obligerait à réfléchir à chacun d'eux de façon automne. Je suis pleine d'espoir et d'amour pour ce que nous venons d'accomplir et cela se rapproche beaucoup plus de moi.

 (Dans ce second épisode) nous avons décramponné le monde des magiciens, même si celui-ci nous a aidés à révéler les personnalités de nos amis.

 Bigre ! J'ai des idées à n'en plus savoir quoi en faire !

 

Le 03 06 15.

Please reload

Nouveautés

Un livre sur une autre communication

16/03/2018

1/4
Please reload

Articles rescents

17/03/2016

Please reload

Recherches
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

    © 2023 by Samanta Jonse. Proudly created with Wix.com